Uluru centre rouge

Centre Rouge

Melbourne Sydney Map
Melbourne Sydney Map


Cette Semaine...

 

... le Centre Rouge!

 

On ne peut visiter l'Australie sans se rendre dans le Centre Rouge. Région mythique du pays, elle possède plusieurs lieux sacrés pour le peuple Aborigène. En train à bord du Ghan, nous avons rejoins Alice Springs, deuxième plus grande agglomération des Territoires du Nord, Nous avons décidé de partager notre temps entre découverte de la ville et un voyage guidé de 4 jours à Uluru et alentours en 4x4 avec un groupe. Une semaine riche en découvertes et en émotions, avant de remonter dans le Ghan direction Darwin.

 

Voici quelques (bonnes) raisons de venir voir le coeur de l'Australie!          

23, Juin 2014

 

raisons de visiter le 

8

N°1: Pour voir un des icônes de l'Australie: ULURU!!!

Uluru©maximecoquard
Uluru©maximecoquard

Uluru©maximecoquard
Uluru©maximecoquard

1/1

N°2: Pour découvrir la culture Aborigène

Peu importe combien de fois on l'a vu en photo ou à la télé, il faut voir Uluru en vrai! Sa magie opère à tous les coups et notamment au lever ou coucher du soleil lorsqu'il change de couleur. Il s'agit du plus gros monolith du monde, mais saviez vous qu'il est plus haut que la Tour Eifel d'une vingtaine de mètres?!? Certes, il est impressionant, mais ce qui m'a le plus surprise c'est que des recherches ont montrées que le rocher de grès descend jusqu'à 6000 mètres sous terre!!!

 

Sur le site, tout est très bien organisé pour le tourisme et vous verrez vite que vous n'êtes pas le seul sur place. C'est en effet LE site à voir en Australie et ça se sent au nombre de bus et 4X4!!

 

Beaucoup de touristes passent s'en comprendre l'importance du site pour le peuple Aborigène.

 

Lorsque le pays a été colonisé, le lieu a été rebaptisé Ayers Rock, les Aborigènes s'en sont vu chassé. Les touristes sont arrivés par milliers et notamment dans le but d'escalader la “montagne sacrée”. Après de nombreuses années de lutte sans relâche, les Aborigènes ont finalement retrouvé leurs droits et gèrent depuis 1985 les visites du site en partenariat avec le gouvernement.

 

Une belle victoire mais qui n'est pas sans compromis...Certes, ils ont récupéré le droit d'accéder au site et de le gérer, mais ils ont été contraints de laisser les touristes grimper The Rock. Lieu sacré qui n'est gravit que par les hommes du groupe dans le cadre de rituels ancestraux, les Aborigènes demandent par respect, que nous ne montions pas... L'escalade est périlleuse, et de toute façon, le spectacle d'en bas est déjà splendide! Vous pouvez vous promener tout autour, ce qui équivaut à une petite dizaine de km.

 

J'ai particuliérement aimé la zénitude du bassin de Mutitjulu, m'assoir et contempler les roches rouges, écouter les oiseaux, c'était magique!   

 

Uluru©maximecoquard
Uluru©maximecoquard

Uluru©maximecoquard
Uluru©maximecoquard

1/1

Avant l'arrivée des colons, l'Australie était partagée en 250 “morceaux”, chacun occupé par un peuple Aborigène à la langue et aux traditions différentes.

 

Dans le Centre rouge, il s'agit des Anangu, s'ils ne peuvent plus vivre en autonomie comme autrefois, leur culture et tradition est toujours présente. Lorsque vous arrivez à Uluru, prenez le temps de visiter le centre culturel afin d'en apprendre plus sur cette tribu. Vous découvrirez la base de leur croyance, le Tjukurpa qui explique la relation entre les gens, les plantes, les animaux et le territoire. Le Tjukurpa retrace la création de l'univers.

 

Les Aborigènes vivaient en harmonie parfaite avec la nature et leur environnement. Intelligents, ils géraient au mieux les ressources disponibles selon les saisons et savaient survivre même aux conditions les plus extrêmes (sécheresse-inondations sévères).

 

Durant les randonnées, Kate nous explique les techniques de la chasse, les plantes médicinales du bush, et les choses comestibles appelées “bush tucker”. Les traditions ancestrales se transmettent par les parents et grands parents aux enfants. L'apprentissage se fait au rythme de cérémonies.

C'est passionnant et impressionant également, car je m'imagine ne pas pouvoir survivre plus de quelques jours si je me perdais dans un tel environment si hostile...

 

N°3: Pour Camper dans un "Swag", la tête dans les étoiles !

Uluru©maximecoquard
Uluru©maximecoquard

Uluru©maximecoquard
Uluru©maximecoquard

1/1

Dormir dans un “swag”, le sac de couchage à l'Australienne est une expérience plutôt insolite pour un Français! Les Australiens ne s'embêtent pas avec une tente lorsqu'ils vont dans le bush camper, ils allongent leur “swag” par terre à coté du feu de camp et au dodo la tête dans les étoiles! Imperméable, il s'agit d'une tente/sac de couchage qui se compose d'une housse protectrice dans laquelle se glisse un matelas. On s'enfile dans son sac de couchage que l'on faufile dans la housse, on s'allonge et hop on zippe jusqu'en haut! Bien emmitouflé au chaud, il n'y a plus qu'à s'émerveiller devant la voie lactée. Magique!

 

Avec Wayoutback, notre guide et notre groupe, nous avions la possibilité de dormir à la belle étoile. Plutôt sceptique la première nuit, nous l'avons tous adopté pour les suivantes! Une sensation unique dans le coeur rouge Australien, tous ensemble, le silence et les étoiles filantes.

 

Des souvenirs inoubliables et maintenant on se dit qu'on aimerait bien s'en procurer un de “swag”!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N°4: Pour découvrir la beauté de Kata Tjuta (Las Olgas)

Kata Tjuta_Sunrise©maximecoquard
Kata Tjuta_Sunrise©maximecoquard

Kata Tjuta_Sunrise©maximecoquard
Kata Tjuta_Sunrise©maximecoquard

1/1

Bien moins connu qu'Uluru, le site de Kata Tjuta (à 50km d'Uluru) est tout aussi magnifique selon moi. Kata Tjuta signifie “plusieurs têtes” dans le langage aborigène de la région, car il y a ici 36 énormes rochers de grès, dessinés par l'érosion au fil des millénaires, on dirait des têtes.

 

Lorsque nous nous garons sur le parking, nous en prenons déjà pleins la vue! Nous partons pour la marche dans la Valley of the Winds (Vallée des vents), on nous annonce 4 heures de randonnée difficile pour parcourir les 7,5km du circuit, mais franchement, à cette époque de l'année et tôt le matin (juin=hiver) cela s'effectue facilement en peine 3 heures. Le paysage est juste grandiose, le rouge des rochers contraste avec le bleu intense du ciel et la végétation verdoyante grâce à la récente pluie du mois précédent. Je crois marcher dans un rêve, c'est si beau et incroyable de voir ses énormes rochers rouges comme ça au milieu du plat pays!

 

Absolument à faire ! Cette marche vous marquera pour toujours!

 

N°5: Pour crier "Echo" dans le Kings Canyon 

KingsCanyon©maximecoquard
KingsCanyon©maximecoquard

KingsCanyon©maximecoquard
KingsCanyon©maximecoquard

1/1

Au cours de la 3ème journée de notre tour avec Wayoutback, nous découvrons une nouvelle merveille de Mère Nature, le Kings Canyon.

 

Un site incroyable dont nous pouvons apprécier toute la beauté au cours de la marche Rim Walk, un circuit de 6km qui est juste un petit peu physique au départ. Une fois passé les 400 premiers mètres d'ascension, c'est une balade magnifique ponctuée de points de vue exceptionnels sur le canyon. Les couleurs sont encore une fois d'une intensité incroyable. Nous découvrons une espèce de plantes ne vivant qu'ici, les West Mc Donald Cycad, une plante ressemblant un peu à un palmier et qui date de l'époque des dinosaures lorsque ce payage était couvert d'eau !! Lorsque l'eau s'est retirée, elles n'ont survécu que dans les endroits encaissés du canyon, à l'abris du soleil et proche des étangs.

 

Un des points de vue donnant sur le canyon est juste parfait pour former un écho! Nous prenons un malin plaisir à tester les résonnances! Même une bataille avec ceux situé sur la falaise d'en face, à qui criera le plus fort?!?..!

 

N°6: Pour monter un Chameau!

Pyndan Camel Tracks©maximecoquard
Pyndan Camel Tracks©maximecoquard

Pyndan Camel Tracks©maximecoquard
Pyndan Camel Tracks©maximecoquard

1/1

Les chameaux ne sont pas une espèce endémique australienne, ils ont été importés dans les années 1800 afin de transporter les provisions et marchandises des explorateurs s'aventurant dans les terres centrales d'Australie. On en dénombre aujourd'hui plus d'un million, ce qui est davantage qu'au Maghreb!!

Vous aurez donc plusieurs opportunités de balade à dos de chameau. Oups, je devrais dire dromadaire car ils n'ont qu'une bosse! Même si en anglais on dit “camel”, c'est perturbant!!

 

À Alice Springs, j'ai testé l'excursion au coucher du soleil avec Pyndan Camel Tours, et c'est à faire une fois dans sa vie! Ces bêtes sont curieuses et attachantes. D'ailleurs, elles sont très fidèles à leur maître. Vous saviez que leur bosse n'était faite que de graisse? Il la stocke à cet endroit et cela leur permet de ne pas s'alimenter pendant plusieurs jours! Vous apprendrez pleins de choses avec ce tour!Les guides adorent les questions!

 

www.cameltracks.com

 

Coût: environ 40 euros pour une balade d'une heure  

 

 

N°7: Pour s'envoler en Mongolfière au lever du soleil

Outback Ballooning©maximecoquard
Outback Ballooning©maximecoquard

Outback Ballooning©maximecoquard
Outback Ballooning©maximecoquard

1/1

N°8: Pour découvrir Alice Springs

Quoi de plus magique que d'assister au lever du soleil à bord d'une mongolfière flottant au dessus des terres rouges? Certe, il faut braver le froid glacial du matin et ne pas craindre un réveil matinal, mais je vous assure que cela vaut la peine! Quel spectacle lorsque le soleil fait son apparition, le paysage change alors de couleurs, la nature se réveille et c'est splendide!

J'adore le silence à bord de la naselle, on se prend à rêver au milieu des airs!

Et puis, après un attérissage en douceur dans le bush, un toast au champagne (pour respecter la tradition française) et un petit déjeuner sauront vous réchauffer!!

 

L'équipe d'Outback Ballooning opère des vols depuis 25 ans et ils sont très sympas, je recommande :-)

www.outbackballooning.com.au

 

Tarif: à partir de 200 euros environs le vol de 30 min avec boissons et petit déjeuner

 

 

140617_208_Outback Cycling.jpg
140617_208_Outback Cycling.jpg

140618_146_Desert Park.jpg
140618_146_Desert Park.jpg

Desert Park©maximecoquard
Desert Park©maximecoquard

140617_208_Outback Cycling.jpg
140617_208_Outback Cycling.jpg

1/3

Alice Springs est une ville caractéristique de l’outback Australien, situé dans le centre du pays en plein désert, à quasiment égale distance d’Adelaide au sud et de Darwin au nord. La ville est aujourd’hui située à 4 km de son emplacement originel: le relais Télégraphe, qui était une base de première importance à l’époque dans la transmission des messages entre le nord et le sud du pays. L’Overland Télégraphe a changé la vie des habitants de cette région. La ligne complète a été mise en service en 1872, avant cette date, il fallait compter 7 mois pour échanger les nouvelles entre Darwin et Adelaide. Après 1872, 7 heures suffisaient!!

 

La station télégraphe peut aujourd’hui se visiter, un centre d’information a été construit et vous pouvez même faire du VTT! Des sentiers viennent d'être créés autour du télégraphe: magnifiques vues et quelques challenges vous attendent! (traversée d'un lit d'une rivière assèchée = sable, pistes étroites et passages rocheux par endroit). Une excellente manière de se dépenser tout en découvrant la région.

www.outbackcycling.com

Tarif: environ 50 euros par personne pour 2-3h de vtt avec un guide local.

 

 

Alice Springs compte environ 25 000 habitants aujourd’hui et se trouve dans région désertique.

 

Pour ceux qui veulent en apprendre plus sur le désert, sa faune et flore: Alice Spring Desert Park

Une très bonne adresse pour découvrir les différents habitats du centre rouge, s'approcher et découvrir une faune et une flore unique. Je conseille la visite guidée par un aborigène, qui vous en apprendra énormément sur la façon dont ils survivaient aux rudes conditions climatiques.

Il y a aussi plusieurs shows et présentations tout au long de la journée. Celui avec les oiseaux étaient impressionant et très instructif!

 

www.alicespringsdesertpark.com.au

Tarif: environ 17 euros l'entrée simple

 

 

      Our travel tips

Comment rejoindre Alice Springs ?

 

> Voyager avec le Ghan

 

Le Ghan est une expérience à part entière que nous recommandons vivement. C'est une autre manière de voyager en Australie et nous tenions à le faire après avoir testé le bus, la voiture, le van ou l'avion!

 

Les changements de paysages défilant par la fenêtre rythment le trajet tout comme les délicieux repas et cocktails servis au restaurant et les belles rencontres faites en cours de route. Nous avons en effet la chance d'être en classe Gold, où les repas, boissons, certaines excursions sont inclus.

 

Il y a 2 trains par semaines en haute saison (Juin-Octobre) au départ d'Adelaide et de Darwin pour rejoindre Alice Springs.

 

Pour plus d'infos sur mon voyage dans le Ghan, les différents tarifs... cliquez ici

 

> Par la Route

 

La Stuart Highway (environ 3000km) relie Adelaide à Darwin en passant par Alice Springs.

Stuart était l’explorateur payé 2000 £ par le gouvernement Britannique pour trouver un chemin entre Adelaide et Darwin.

 

Après une traversée très difficile à l’aide de chameaux, il y est parvenu.  

 

> Attention, petite précision pour ceux qui pourraient le croire comme moi auparavant, Alice Springs ne se trouve pas à coté d'Uluru. Il faut tout de même parcourir 500 km, soit environ 6 heures de route. Beaucoup d'excursions et voyages en groupe sont cependant organisés depuis Alice Springs.

 

Vous pouvez sinon réserver un vol directement pour Ayers Rocks, mais les tarifs seront plus chers.  

 

Où dormir à Alice Springs?

 

 

Nous avons testé la YHA. Super bien située au centre ville, une piscine très sympa et le must une salle de ciné en plein air au milieu de la cour! Alors préparez vos pop corns!

 

Tarifs: A partir de 18 euros la nuit en dortoir et comptez

55 euros pour une chambre double.

 

www.yha.com.au

 

 

 

 

Comment aller dans le Centre Rouge, Uluru ?

 

> Réserver un tour guidé

Vous pouvez partir sur 2, 3, 4, 5 jours ou même plus en fonction de vos possibilités et envie.

 

Pour ceux qui ne maitrise pas l'anglais, je conseille de réserver par le biais de Real Aussie Adventure, qui est une agence de voyage spécialisée sur Australie et qui offre un service 100% francophone. Ils sauront vous conseiller les meilleures options en fonction de votre budget, de votre profil (selon votre âge, si vous êtes en famille ou seul etc), du niveau de comfort que vous recherchez etc. Ils proposent des voyages guidés dans tout le pays et nous sommes passés par leur intermédiaire pour réserver notre aventure en 4X4 à Uluru. Ils ne travaillent qu'avec des opérateurs qu'ils ont testé et dont ils connaissent très bien les produits, idéal pour ne pas se tromper et passer de bonnes vacances :-)

 

En toute transparence, vous saurez avec quel opérateur vous voyagerez. Wayoutback avec qui nous sommes partis était pile ce que nous recherchions comme expérience. Satisfaits :-)

 

www.realaussieadventures.com

Quand y aller ?

 

Autre mythe cru par nombreux voyageurs, il ne fait pas chaud toute l'année dans le désert. L'hiver (mai-septembre) est la meilleur saison car les journées sont “fraiches” (température moyenne de 15°C) ce qui permet de visiter et faire des activités à toute heure. avec un beau soleil. Pensez juste que les nuits sont froides, souvent moins de 8°C. L'été (Décembre- Mars) est trop chaud (+30°C) ce qui réduira vos visites en journées... Je ne recommande pas car pour les marches, il faudra les faire avant 11h du matin et donc se lever très tôt!

 

A Grand Merci to:

Si cet article vous a plu, partagez le autour de vous ou laissez un commentaire :