Freycinet national park, tasmania

     1.Les plages d'eau turquoise : bienvenue sur la côte Est !   

Que faire en Tasmanie?

Voici notre itinéraire personnel...

 

Nous avons atterri en Tasmanie, à Hobart, avec absolument aucune idée précise, plan ou itinéraire en tête. Si vous prévoyez des vacances en Tasmanie, cet article peut alors vous être utile ! Suivez nous sur les routes, pour découvrir nos bonnes adresses et les choses à ne pas manquer, c’est parti ! 

Bicheno
Bicheno

Glasswine Bay
Glasswine Bay

Natural World - Bicheno
Natural World - Bicheno

Bicheno
Bicheno

1/7

Tasmanie en 15 jours!

Le Tour de la

Superficie 90 758 km2   Population  512 000

 

 

 

20 Février 2014

 

 

 

Combien de temps prévoir? Idéalement 3-4 jours minimum, et plus si vous aimez les plages et les belles randonnées. 

 

La côte Est est absolument magnifique. Bien sûr sous le soleil, c’est toujours plus idyllique, nous avons été chanceux. Le Parc National de Freycinet a été le gros coup de cœur du voyage. Ici vous pouvez parcourir la baie d’eau turquoise en kayak, ou bien alors optez pour l’option luxe et survoler la splendide Wineglass Bay (en anglais : la baie en forme de verre de vin) qui a une courbe parfaite ! Vous pouvez aussi opter pour les choses simples et donc marcher, ce que l’on a fait ! Bilan :génial et pourtant on est pas des grands marcheurs mais le paysage est vraiment divers et magnifique alors on ne voit pas le temps passer. Les sentiers sont très bien balisés par les rangers et vous avez le choix entre plusieurs itinéraires. Nous recommandons l’option intermédiaire : Hazards Beach Circuit qui vous emmène au belvédère de la fameuse plage de Wineglass Bay, puis vous passez sur la plage où il y a souvent des wallabies trop mignons, pour ensuite vous guider sur une autre plage incroyable, Hazard Beach, pour enfin revenir au parking. Comptez 5 bonnes heures avec des pauses en chemin (pique-nique sur la plage, pauses photos etc). Nous n’avons pas trouvé cette marche spécialement dure, il faut juste être raisonnablement en forme et si on se bouge, ça vaut le coup !  

 

A côté de Freycinet, ne manquez pas les Friendly Beaches qui sont toutes aussi belles! Nous avons vraiment aimé ces plages de sable blanc, à l’eau sirop de menthe et aux rochers orange, c’est assez incroyable pour nous Français, mais c’est en fait très normal sur la côte Est ! !

 

A moins d’une heure de route, il y a Bicheno, une petite ville au bord de la mer, avec des bateaux de pêcheurs, des petites maisons…mais les stars à Bicheno ce sont les pingouins ! Tous les soirs, ils rentrent de la mer pour passer la nuit dans leurs petits terriers logés dans les dunes. Accompagnés de notre guide, qui connait les meilleurs endroits pour les voir, nous attendons quelques minutes à la tombée de la nuit…et soudain nous voyons leur petite silhouette se déhancher sur le sable, peu de temps après ils passent devant nous, imperturbables ! Nous conseillons vivement de réserver un tour guidé, car si vous attendez seuls sur la plage principale de Bicheno, vous n’êtes pas du tout garantis d’en voir et vous ne savez pas comment interagir avec eux…Il vaut mieux payer quelques dollars et vivre une vraie expérience au plus proche des pingouins, en petit groupe, avec un guide expert, disponible pour répondre à toutes nos questions.

Bicheno Penguins (www.bichenopenguintours.com.auc'est tous les soirs :et c'est top !

 

Après la rencontre avec les pingouins, nous voulions aussi découvrir l’icône de la région : le fameux diable de Tasmanie ! Nous les avons vu à Nature World, un petit parc animalier à deux pas de Bicheno (www.natureworld.com.au). Tous les après midi, c’est l’heure du casse-croute et ça surprend ! Ces petits marsupiaux sont très carnassiers, il ne reste pas une “miette”

 

 

Où dormir ? 

 

Freycinet NP: Saffire: si vous avez envie de vous faire plaisir (encore faut-il avoir le budget) restez dans ce somptueux lodge au coeur du parc naturel: www.saffire-freycinet.com.au 

 

Bicheno: Bicheno Backpackers: www.bichenobackpackers.com

 

Saint Helens: Tidal waters: tout le confort nécessaire dans cet hôtel très bien situé au bord de mer:

www.tidalwaters.com.au

La splendide Côte Est:

Avec plus de temps: 

 

Nous aurions aimé visiter le Parc National de l’ile Maria (Maria Island NP) qui est un endroit connu pour observer les animaux sauvages…pour une prochaine fois! 

 

Bon à savoir:

Il y a de nombreux points wifi sur la côte Est, ça peut être utile! (comme à Bicheno, Coles Bay...)

1

2

3

4

3. LA COTE 

OUEST:

La côte sauvage et les forêts denses à perte de vue : pour les aventuriers solitaires !

1.LA 

COTE EST:

Les plages d'eaux turquoises, avec des rochers oranges: pour les amoureux des plages

paradisiaques  

2. LE NORD: 

Les pâturages bien verts et la région des bons produits : pour les gens qui aiment manger 

4.LE SUD:

La capitale Hobart, les musées et sites  historiques: 

pour les pasionnés 

d'histoires et

 d'art moderne ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

 

 

Nous avons terminé notre excursion sur la côte à Saint Helen, un bon endroit pour passer la nuit avant d’aller explorer la très belle Bay of Fires. Binnalong Bay, juste à côté de Saint Helen,  est magnifique. Ensuite soit vous décider d‘aller plus loin, faire des marches ou alors vous pouvez prendre la route pour Scottsdale et changer d’ambiance.

Le Nord en images:

 

 

Combien de temps prévoir? Idéalement 3-4 jours minimum, et plus si vous êtes un gourmand et/ ou que vous aimez la campagne. 

 

Nous quittons Saint Helen pour rejoindre Scottsdale et d’un coup, le paysage change du tout au tout, fini les plages et bonjour les champs ! Très sympa aussi, nous nous croyons en France dans nos régions respectives du Jura ou du Rhône. On salue les vaches, les moutons, il y en a un paquet ici ! c’est aussi le coin de belles cascades. Voici un petit résumé des choses à voir entre Saint Helen et Launceston, la deuxième plus grande ville de l’ile. 

 

Tout d’abord, nous nous arrêtons dans un pub un peu insolite (The Pub in the Paddock) qui héberge une princesse appelée Priscilla…Priscilla est une charmante truie qui est très connue ici, vous savez pourquoi ? Parce qu’elle adore les fonds de bouteilles de bière ! Assez atypique je vous avais prévenu ! Dans tous les cas, le pub mérite le détour pour son ambiance très « Australie profonde » c’est aussi un bon stop pour déjeuner des petits plats fait maison!

 

Après avoir donné un coup à boire à Priscilla, nous repartons sur la route et nous arrêtons quelques minutes plus tard. Un joli café attire notre attention : Holy Cow! Café. A l’intérieur, tout tourne autour de la vache, la déco est très sympa et les glaces maison au bon lait de ferme le sont encore plus ! On apprécie notre succulante crème glacée en observant les vaches se frotter le dos contre des brosses géantes dans le champ en contre bas. On est invité à goûter les cheddars locaux, j’adore, on ne peut pas résister à l’achat de quelques grammes ! Allez c’est pour la route ! 

 

 

Un peu plus bas dans la vallée, nous arrivons dans la forêt vierge, nous posons la voiture et partons pour une petite marche rapide de 15 minutes pour voir les cascades de St Columba. Nous avons l’impression d’être dans un conte, les fougères géantes nous font de l’ombre, l’eau coule dans le ruisseau, c’est un peu magique ici ! Et puis la cascade, elle est impressionnante : une chute de 90 mètres ! 

 

 

Après cette pause rafraichissante, nous reprenons la route et décidons de faire un léger détour par Legerwood pour aller voir le travail d’un artiste sculpteur. Eddie Freeman est un as de la sculpture à la…tronçonneuse ! Il a réalisé ici un travail très intéressant. La petite communauté du village s’est cotisé pour le payer afin qu’il sculpte les arbres de la rue centrale à l’honneur des soldats morts pendant la première guerre mondiale. Ce travail a permis d’éviter l’abattement de tous les arbres devenus trop gros et dangereux. Une bonne idée ! 

 

 

Nous atteignons enfin Scottsdale et partons visiter les champs de lavande de l’exploitation : Bridestowe Lavender Farm. Février n’est pas le bon mois puisque les champs sont en fleurs de décembre à janvier, période à laquelle la récolte est opérée. Les fleurs n’étaient plus là mais les champs sentaient encore la délicate odeur de lavande. Dans la boutique, vous pouvez trouver toutes sortes de produits et d’accessoires à base de lavande, incroyable.

 

 

Nous nous arrêtons à Launceston pour la nuit. Launceston est une ville très mignonne, à peine plus grande qu’un gros village, mais plus sophistiquée et urbaine. Nous avons aimé son architecture, ses restaurants et son côté artistique. Le tableau géant à craie où chacun peut inscrire son rêve est vraiment cool.

 

 

 

 

 

 

 

     2.Le Nord: la campagne et les bons produits régionaux!     

Nous aurions aimé : 

Conduire le long de la Tamar Valley… et oui la Tasmanie ce n’est pas si petit! !

 

Lavender field
Lavender field

ARTHOUSE - Launceston
ARTHOUSE - Launceston

Table Cape
Table Cape

Lavender field
Lavender field

1/9
cradle mountain

Où dormir? 

 

Launceston:

Arthouse Backpackers : dans un ancient hôtel datant de 1881, ce bâtiment est atypique et très lumineux. Un endroit sympa après une journée de vadrouille. www.arthousehostel.com.au

 

 

Wynyard:

Wharf hotel: une option économique

www.wharfhotelwynyard.com.au

 

Waterfront motel: plus tendance;

www.waterfrontwynyard.com

     3.La Côte sauvage : le grand ouest     

 

 

Après une bonne nuit, nous décidons de suivre la route de la dégustation qui s’appelle la : Cradle to Coast Tasting Trail. Un très bon concept pour les touristes en recherche d’inspirations. Le premier stop n’est qu’à 30 minutes de Deloraine ; à l’ouest de Launceston. Nous goutons du saumon fumé, testons les meilleurs confitures de framboises, dégustons des vins du pays, débattons sur le meilleur cheddar et j’en passe. Une très bonne initiative des opérateurs touristiques de s’être regroupés sur une route à thème. (www.cradletocoasttastingtrail.com.au ).

 

A la fin de cette nouvelle journée, nous arrivons à Burnie mais nous restons sur la route jusqu’à Wynyard, notre stop pour la nuit. Ici il y beaucoup de choix d'hébergements.

 

Au jour suivant, nous partons à Table Cape et profitons de la vue magnfique depuis là haut.

 

 

L'Ouest en images:

 

 

Combien de temps prévoir? Idéalement 4 jours minimum, il y a pas mal de km à parcourir et les routes sont sinueuses. 

 

Encore une fois le paysage change radicalement lorsque l’on s’enfonce dans la vallée de Cradle Mountain. Des forêts très denses, des étangs avec des arbres morts toujours debout…c’est comme si le temps s’était arrêté… Cradle Mountain National Park. c’est l’attraction naturelle de la région, un véritable paradis pour les randonneurs. Avec ses pics alpins et ses lacs de montagne ; il offre un terrain de jeu très intéressant. Il y a ici aussi de nombreux sentiers balisés possibles, que vous ayez qu’une heure ou plusieurs jours, c’est très pratique. Pour les plus grands marcheurs, c’est ici que débute l’Overland Track ; une des plus belles marches d’Australie. Attention si vous avez décidé de rester pour quelques jours dans le Parc National, sachez que les options d’hébergements sont plutôt limitées et il vaut mieux réserver à l’avance. C’est une alternative qui peut aussi être assez onéreuse, mais c’est très pratique pour qui veut faire plusieurs marches. 

 

Après avoir parcouru le tour du lac Dove ; notre road trip nous conduit à Strahan, une petite ville très calme au bord de la rivière Gordon. Pour passer la nuit, nous recommandons la YHA qui a des petites cabanes en bois au toit pointu ; c’est très sympa!

Ensuite si vous avez le temps (pas comme nous), réserver une croisière sur la rivière ou survoler les étendues sauvages à bord d’un hydravion. Il y a aussi du jetboat. Bref on peut s’y arrêter une bonne journée entière.

 

Pour nous, il a fallu reprendre la route dès le petit matin pour effectuer la traversée jusqu’à Hamilton. C’est une route longue et avec pleins de virages…Premier stop : Queenstown. Quel choc d’arriver dans un paysage lunaire, érodé, usé, dépouillé de tout arbre. Dur d’imaginer qu’avant cette vallée était couverte de forêts ! Cela est le résultat d’une centaine d’années d’activités minières. Le cuivre est ici le métal recherché. Vous pouvez aujourd’hui visiter les mines et même aller dans les profondeurs. Faite un léger détour pour aller au belvédère de Iron Blow, la vue est assez marquante depuis tout là haut.

 

Nous reprenons la route jusqu’aux cascades de Nelson, très accessibles, seulement 15 minutes de marche du parking, c’est parfait pour se dégourdir les jambes ! Prochain arrêt : Mt Field National Park  qui est un vrai joyau. Très proche d’Hamilton, ce parc national est très accessible, en plus la plus belle cascade n’est qu’à 10 minutes de marche du parking (Russel falls) ! Il serait vraiment une erreur de ne pas s’y arrêter ! Les Horsehoe Falls un peu plus haut sont aussi très belles.

 

Nous arrivons ensuite dans la région de la Derwent Valley, qui vaut le coup d’œil. Nous avons trouvé ici des personnes accueillantes et sympas, qui ont rendu notre séjour d’autant plus agréable. Nous avons dormi dans une roulotte gypsy pour la Saint Valentin, une nuit spéciale dans un lieu insolite, on adore ! Unique en Tasmanie, et aussi tout nouveau (Linda et Franck, les propriétaires des hébergements Heimat Chalets venaient de le recevoir), nous voulions absolument tester ! (hwww.heimatchalets.com ) et nous avons approuvé! Linda a décoré l’intérieur avec soin; la roulotte est très cosy dans les teintes de rouge qui se marrie très bien au bois. Le matin, nous avons nourri les lamas, les chèvres et l’âne miniatures, insolite aussi ! Les lamas sont des animaux assez curieux ! Un séjour très agréable proche de la nature comme on les aime avec des hôtes au top. Je me dis que pourquoi dormir dans des hôtels sans âme, alors que pour le même prix on peut vivre une vraie expérience ? 

 

Après les lamas, direction l’élevage de moutons à la ferme de Curringa, à coté d’Hamilton. Tim et Jane Parsons, propriétaires de cette ferme familiale de quelques 350 hectares, nous reçoivent dans leur salon. L’odeur des scones, sortis du four à l’instant par Jane (une sorte de brioche) embaume la pièce. Nous les dégustons avec de la crème fraiche et de la confiture de framboises fait maison, un délice pour nos papilles de gourmands.

 

Ce n’est pas tout mais nous ne sommes pas là que pour déguster les recettes de Jane ! Nous montons dans le 4x4 et partons voir les moutons. Même avec 3000 bêtes, les Parsons trouvent le temps de cultiver du pavot, des choux, des oignions et bien d’autres choses encore ! La visite se poursuit avec les 4 cottages loués tout au long de l’année. Le point fort de la visite : la tonte des moutons ! Les chiens de troupeaux au travail étaient aussi impressionnants et l’on s’est retrouvé encerclé de moutons ! Génial !

 

On a aimé cette ferme car elle n’est pas faite « pour les touristes », c’est une vraie exploitation agricole qui ouvre ses portes aux visiteurs voulant découvrir la vie à la ferme. Les cottages sont très mignons, la déco est cosy, chacun est éloigné loin de l’autre et a sa vue sur les champs. Une intimité maximale.

 

 

 

 

Vous saviez que ?

 

La Tasmanie produit 50% du marché legal d’opium dans le monde. Les raisons ? Son climat tempéré mais aussi pour des motifs de sécurité. La Tasmanie est une ile, donc isolée et qui plus est, peu peuplée. Ca réduit les risques de vols, d’accidents etc. Vous verrez donc beaucoup de champs de pavots lorsque vous voyagerez ici, les pancartes sont claires : gardez vos distances ! 

Russel Falls - Mt Field NP
Russel Falls - Mt Field NP

Cradle Mountain
Cradle Mountain

YHA
YHA

Russel Falls - Mt Field NP
Russel Falls - Mt Field NP

1/3

Où dormir?.. 

 

Strahan:

YHA

www3.yha.com.au

 

 

Hamilton:

Curringa Farm: pour une option cosy au coeur des champs 

www.curringafarm.com.au

 

 

New Norfolk:

Heimat Chalets : de beaux et confortables chalets et bien sûr la roulotte gypsy! :  www.heimatchalets.com

 

 

 

Hobart & Le Sud:

 

 

Combien de temps prévoir? Idéalement 5 jours, la région est riche en excursions intéressantes. 

 

Hobart est une ville cosmopolite, qui regorge de bars, cafés et de bons restaurants. Il est plutôt pratique de se baser à Hobart et d’explorer la région environnante avec des excursions à la journée. Si vous faites cette partie à la fin comme nous, gardez un peu d’énergie car il y a de quoi faire ! 

 

Un lieu à ne pas manquer: le MONA (Musée d’art ancien et moderne www.mona.net.au ) . Ouvert en 2011, cette collection privée est désormais la première attraction de Tasmanie. Des personnes font l’aller retour juste pour le visiter. Le site de plus de 3 hectares, entre rivière et vignes est tout d’abord grandiose, sans parler de l’architecture su musée en lui-même. Enfin c’est un lieu immanquable pour la qualité des artistes exposés. Parfois dérangeant, souvent surprenant, une visite qui ne vous laissera pas indifférent ! 

 

Une autre excursion à prévoir : la journée dans la Péninsule de Tasman et la visite de Port Arthur, pour en apprendre plus sur le passé gris et tragique de la Tasmanie. Replonger à l’époque ou la Tasmanie s’appelait Van Diemen’s land, une époque où étaient confinés les voyous, assassins, voleurs de la Grande Bretagne. Ils étaient expulsés par bateau et mis au travail forcé…Port Arthur était réputée pour être la prison la plus dure d’où il était impossible de s’évader. De 1833 à 1877, 12 500 prisonniers y ont été enfermés. 

 

Pour optimiser votre journée, nous vous conseillons de réserver un tour organisé, avec un guide qui vous emmènera là où il faut aller !  Adventure Island Tours (www.adventureislandtours.com ) sont des experts de cette region, vous pouvez leur faire confiance! Nous avons passé une super journée avec eux. 

 

Si vous avez le temps, minimum de 2 jours pleins, ne rater pas la magnifique Bruny Island, au sud d’Hobart. Facile d’accès, il faut conduire jusqu’à Kettering et embarquer votre voiture sur le ferry pour une traversée de 15 min (pas besoin de pré réserver votre place, environ 20 euros l’aller retour ). Bruny est un condensé du meilleur de la Tasmanie. Ici vous trouverez d’excellents producteurs de fromages, de vins et d’huitres. C’est une ile idéale pour buller. Si vous voulez un peu d’action, nous vous conseillons de partir en croisière avec Pennicott Wilderness Journeys (www.pennicottjourneys.com.au ) pour voir les côtes et falaises de Bruny mais aussi pour aller à la rencontre de la faune locale : albatros, cormorans, dauphins, lions de mer et otaries ! Les croisières durent 3 heures et sont très bien organisées, on ne s’ennuit pas une minute ! Nous avons adoré cette journée!  Juste un conseil, quelle que soit la saison, prévoyez des habits chauds, en mer il fait frais et le bateau va vite ! 

 

Vous recherchez une expérience inoubliable, au plus proche de la nature pour vous relaxer ? Nous avons trouvé l’adresse parfaite : contacter Allegra et Adrian et réserver une de leurs maisons design et au style épuré, offrant des vues splendides sur la mer. Que vous soyiez dans Chez Discovery ou dans Cloudy Bay, vous serez dans un endroit magique.

 

Allegra et Adrian nous ont accueilli comme des princes, ils aiment partager un verre avec leurs invités. Ils feront attention au moindre détail pour vous assurer un séjour de rêve. Ils proposent même des tours en mer à bord de leur bateau Aquila, qui est équipé de roues et peut donc aussi bien se déplacer sur terre que sur mer, génial ! Une belle rencontre, une adresse que l’on gardera dans un coin de notre mémoire. (www.brunyislandexperience.com ).

 

 

 

 

 

 

bruny island tasmania

     4. Hobart et ses environs     

Port Arthur
Port Arthur

©mona
©mona

YHA - HOBART
YHA - HOBART

Port Arthur
Port Arthur

1/6

Où dormir?  

 

HOBART:

 

The Pickled Frog: pour l’ambiance, la déco et le staff très sympa. Il y a aussi des navettes gratuites pour le MONA , le Mont Wellington et pour aller voir les diables de Tasmanie dans un parc animalier proche d’Hobart. www.thepickledfrog.com

 

YHA Hobart: très bien située au coeur de la ville, parfait pour organiser vos visites et excursions. Les guides peuvent passer vous récupérer depuis la YHA. Possibilité de chambres doubles avec salle de bain privée. www3.yha.com.au

 

 

Sur Bruny Island:

 

Bruny Island Experience: La maison Chez Discovery: pour un séjour romantique et au calme, au milieu de la nature, avec une vue splendide sur la mer ou la maison Cloudy Bay pour un séjour luxueux. Minimum 2 nuits

www.brunyislandexperience.com

 

 

 

Quelques conseils avant de vous laisser partir :

 

 

Pour visiter cette ferme ; vous pouvez réserver directement en contactant Jane , une option idéale quand vous disposez de votre propre véhicule:

 www.curringafarm.com.au 

 

Ou si non, sachez que vous pouvez organiser cela avec un guide parlant anglais, allemand et français. Pratique. Contacter Premier Travel Tasmania : www.premiertraveltasmania.com pour plus d’information. 

 … Et enfin n’oubliez pas de prévoir un peu de temps pour vous promener dans Hobart ! Monter en haut du mont Wellington pour une vue imprenable sur la ville. Tester ses pubs, restaurants et cafés. La place de Salamanca est très belle. Essayer de vous y rendre un samedi pour ne pas manquer le marché hebdomadaire très réputé sur l’ile.  

 

Vous cherchez une bonne boulangerie? Rdv chez Jackman & MCross (32 Cross St, New Town TAS 7008) - les tartes salées sont très bonnes. 

 

Envie plutôt d’une touche sucrée ? Alors allez chez Sweet Envy ! (341 Elizabeth Street North Hobart TAS 7000) ! 

N°1

 

Louer une voiture!

Bien sûr vous pouvez voyager en bus et tours organises mais la voiture vous donne une liberté qui n’a pas de prix.

Il existe des options bon marché, comme avoir sa tente sur le toit par exemple 

www.wicked.com.au

N°2

 

Ne vous fiez pas trop au temps de voyage indiqué sur les cartes touristiques. Vous êtes un touriste et cela implique que vous irez plus doucement notamment pour prendre des photos. Au final nous passions toujours le double de temps prévu sur la route… !

N°3

 

De même avec le GPS: ne lui faites pas trop confiance car il pourrait vous perdre plus d’une fois! Rien de mieux qu’une bonne carte routière, il n’y a pas tant de routes de toute façon 

N°4

Quelle que soit la saison ; apportez des habits chauds. Même en pleine été on peut avoir des surprises ! Le temps change aussi très rapidement. Au final c’est l’endroit où on a eu le plus chaud mais aussi le plus froid depuis 7 mois ! 

N°5

 

Téléphone et internet le réseau téléphonique et l’internet sont des sujets un peu tabous en Tasmanie…Telstra ; l’opérateur national en Australie et celui qui vous donnera le meilleur réseau, mais c’est aussi le plus cher…

Helpful links:

N°6

 

Vous verrez des pancartes partout sur la route: attention aux animaux! La Tasmanie a le nombre d’animaux écrasés le plus élevé de toute l’Australie. C’est plutôt triste de les compter le long de votre séjour…Afin d’éviter tout accident, il ne faut pas conduire de la tombée du soleil jusqu’au lever du jour. Nous avons respecté cette règle simple et nous n’avons heurté aucun animal. Ne prévoyez pas de faire trop de choses par jour, de parcourir trop de distance…et tout ira bien!