Que fais-je aujourd’hui ?

 

Aujourd’hui, c’est un grand jour, j’embarque pour une journée de snorkeling avec l’entreprise Wavelength et accompagnée de Nicole qui travaille en tant que Park ranger dans le Queensland.

C’est bien sûr l’occasion de nager dans la Grande Barrière de corail (GBC) et d’accomplir un de mes rêves!

Mais c’est aussi une opportunité de découvrir le programme « Eye on the Reef », qui est un des plus importants systèmes de surveillance du corail au monde.

Wavelength est une entreprise touristique pionnière en matière d’écotourisme, elle a aussi cofondé ce programme de surveillance, en collaboration avec les organismes gouvernementaux de gestion des parcs maritimes de la GBC et des Park rangers du Queensland. « Eye on the Reef » est un très bon exemple de collaboration entre le monde du tourisme et les autorités de protection de l’environnement.

 

#1 Rencontre avec Nicole Harman,

Agent pour la conservation marine au sein des Rangers du Queensland

 

 

 

 

 

 

Nicole ©maximecoquard

Accompagnée de Nicole et d’Emma (Wavelength), je pars enquêter sur le statut du récif de corail. Je prends la température de l’eau, je vérifie la visibilité de l’eau et je pars nager une dizaine de minutes tout en observant très attentivement les poissons et coraux que je rencontre. Je note aussi les impacts sur les coraux, est-ce que certains sont endommagés, cassés ou blanchit ? Des enquêtes succinctes sont menées chaque jour par certains opérateurs touristiques, comme Wavelength et des contrôles plus poussés se font chaque semaine par eux-mêmes et par des Park rangers aussi.

 

Ce système de surveillance permet de garder un œil sur l’évolution de la GBC, prévenir et agir.

 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Posons quelques 

questions à Nicole

Depuis combien de temps es-tu Park ranger ? 

Je travaille en tant qu’agent pour la conservation

marine depuis 4 ans maintenant.

 

Qu’as-tu étudié ?

J’ai étudié la biologie marine et j’ai un Master de gestion

des espaces protégés.

 

Peut-on dire qu’il s’agit du job de tes rêves?

Oui tout à fait, ce travail est un très bon mix puisqu’il allie la biologie marine, avec la conservation des espaces marins. Il me permet aussi de travailler en étroite collaboration avec l’industrie touristique.

 

Pourquoi Park Ranger dans le Queensland?

Je viens de Perth (Australie de l’Ouest) mais avant d’être Ranger, j’étais prof de plongée à Cairns. Je suis tombée amoureuse de la GBC, sa beauté ne laisse personne indifférent ! Je n’ai jamais voulu quitter la région et j’ai cherché à rejoindre les Park rangers pendant plusieurs années…j’ai dû retourner à l’Université. Une fois mon diplôme de Biologie marine en poche, j’ai décroché ma place actuelle.

 

Qu’est-ce que tu préfères dans ton métier?

Explorer la GBC très souvent bien sur! Mais j’apprécie aussi tout particulièrement travailler main dans la main avec les professionnels du tourisme. Notre but est de les sensibiliser, pour qu’ils transmettent à leur tour un message de conservation lors de leurs excursions organisées. C’est un défi de tous les jours mais c’est très intéressant.

 

Raconte nous quelle est ta meilleur expérience en tant que Park ranger?

Difficile de dire, mon job est très varié! Je retiendrai tout particulièrement mon voyage d’étude sur Raine Island (petite ile à la pointe nord du Queensland). Cette ile détient la plus grosse population de tortues vertes au monde. Les observer et les soigner fut une expérience inoubliable!

J’ai aussi adoré pouvoir nager avec des baleines Minke (plus petites espèces de baleines) pendant mes heures de bureau, haha c’était magique!

 

Ton conseil pour devenir un bon Park Ranger?

Pour faire partie de notre équipe, il faut être un vrai passionné d’environnement et être prêt à éduquer et sensibiliser les gens. Avoir une réelle motivation pour la conservation de la nature est primordiale.

 

 

Publié le 15 Août 2013